Les flatulences de Mago, première cause de mortalité chez les Zombies.

Le Mago Groupe / Musique

Le comité de maltraitance des monstres a relevé samedi 24 mars que Le Mago, figure de prou(t)e du groupe MAGOYOND, maltraitait ses congénères, allant parfois même jusqu’à les tuer. Comment cet homme, prônant l’adoption de zombie, peut-il être aussi ingrat avec ses créatures et son équipe ?

C’est la question que nous nous posons tous.

Il y avait de la fumée toxique partout dans le hangar de la Zone Zero. Au départ on a cru à une fuite de souffre sous pression, puis on a découvert que le nuage se déplaçait de manière complètement aléatoire… Et suivait tout le temps Mago.Antoine, cadreur de la Junkfood Factory, au bord du suicide.

Nous avons mené une enquête interne. Les faits sont édifiants. Nous avons pu nous procurer des clichés réalisés pendant le tournage du clip Zone Zero, et nous pouvons très clairement y voir Le Mago lâcher des vesses immondes pendant que son équipe technique tente de boucler le tournage.

Il nous a dit qu’il y avait des machines à fumée. On l’a cru, on pensait qu’il y avait des moyens. Puis il a sorti un briquet et… On a eu droit à un superbe (mais horrible) festival de flammes. Les murs tremblaient. C’était terrifiant.Solène, en thérapie et sous respirateur artificiel depuis la fin du clip.

Vito, guitariste et chef opérateur officiant dans MAGOYOND est d’ailleurs mort 7 fois sur le tournage, ressuscitant à chaque fois dans un abominable nuage de fumée nauséabond.

Non mais tout ça, c’est des conneries, jamais personne n’est vraiment mort pour le moment… si ?Amélie, photographe au nez bouché, tentant de réanimer les maquilleuses de Blush&Crush.

Mago n’est pas le seul à agir de la sorte, nous avons constaté que ce genre de pratique était très courante dans le groupe. Nobru, le batteur de MAGOYOND, aurait même développé une technique de moine pour se déplacer verticalement à l’aide de l’air propulsé par son sphincter.

En convention, Jekyll est une machine à rots. Il boit du Coca, il lâche un truc immonde, il hurle « MAGOYOOOOND » et tout le monde se retrouve zombifié. Ces mecs sont de vrais vecteurs de mort, j’ai perdu la moitié de mon équipe car mon stand était juste à coté d’eux… Richoult, créateur de sagas MP3 choqué.

Aspic, quant à lui, se complet à fabriquer la pâte à pizza la plus chargée en ferments sur ses heures de pause. Selon lui, « plus les bulles sont grosses, mieux c’est », pour le plus grand bonheur de Fabien l’ingénieur son du groupe, habitué aux situations extrêmes.

Une enquête est ouverte par le parquet de MAGOYONDVILLE mais nous n’avons plus de nouvelles des inspecteurs depuis qu’ils ont infiltré la réPÉTition du groupe pour Trolls&Légendes la semaine dernière…

Affaire à suivre.

Don Diego de la Vega del Magro