L’Histoire du groupe et sa Timeline (2007 / Actuellement)

Rome ne s’est pas faite en un jour, l’épidémie MAGOYOND non plus. Découvrez ici toute l’histoire de l’équipe et du groupe, depuis les premières démos autoproduites de 2007 aux albums studio, en passant par les concerts et festivals de 2014. Le tout abondamment illustré et raconté par les plus éminents spécialistes en zombiologie !

Chronologie

  • 6 février : Concert au Zèbre de Belleville dans le cadre du Headbang Contest
  • 12 avril : Demi-finale du Headbang Contest au Petit Bain ! Hélas, le groupe n’est pas victorieux.
  • 12 avril : Stand au festival Japan Party (Nanterre)
  • 23 mai : Concert au festival Geekopolis, avec Tony (Qantice/Naheulband) en guest à la guitare en remplacement de Vito qui est au festival de Cannes.
  • 11 juin : Départ de Damduf
  • 23 septembre : Intronisation de Kevin (Jekyll) à la basse !
  • 27 novembre : Concert au Petit Bain, en 1ère partie d’Andréas & Nicolas
  • 27 décembre : Sortie de la chanson « Le Croque mitaine » ainsi que de son clip

2007 : Les débuts

De JuRoDam à MagoYond

Au commencement étaient les JuRoDam, fusion de trois jeunes créateurs (Julien « Le Mago », Romain « Yondaime » et Damien « DamDuf ») formant un power-trio rock et un groupe de créateurs de sagas mp3. Après leurs séparation, Le Mago et Yondaime se rassemblèrent en MagoYond sous l’impulsion de leur ami Ténodon. La première version du site internet fut codée par Le Mago, principalement pour accueillir la saga audio Chez le PsyLe nom de domaine fut commandé le 29 novembre 2007, date d’officialisation de la création du projet. Deux semaines plus tard, le 15 décembre 2007, le site était ouvert aux visiteurs et toutes les créations de l’époque téléchargeables. Le duo commence à sortir ses premières chansons, dont J’aurais aimé être moins laid, accompagnée clip vidéo eut son petit succès sur Netophonix, le forum des sagas mp3. Ce fut le déclic, ils décidèrent de partir explorer ce qu’ils appelaient le « rock à la con ».

2008 : Époque Musico-Therapy

Arrivée d’Aspic (claviers)

En janvier 2008, Stanislas « Signez » prit le domaine en main en y apportant ses connaissances de web-codeur : les rubriques du site se virent complétées, étoffées et multipliées. Record de l’époque : MagoYond sort de nouveaux fichiers pendant 9 semaines consécutives. Le site commence à accueillir une communauté de membres grandissante, qui voient le site s’affirmer de semaines en semaines. Les projets se succèdent et trouvent leur public, qui ne cesse de croître. En avril 2008, MagoYond est invité sur la webradio SynopsLive pour une interview de deux heures. Le Mago rejoint l’équipe de la webradio en tant que chroniqueur, et la rubrique « Sur Le Divan » voit le jour. Durant l’été 2008, MagoYond contacte Arnaud « Aspic » (compositeur de la Bande-Originale de Velvorn : The Bladed Druid) afin qu’il réalise des arrangements orchestraux sur la chanson Time For Chaos, pour l’album de démos Musico-Therapy, qui continuera à se remplir durant toute cette fin d’année 2008.

2009 : Époque M&Y

Arrivée de Mr G (guitare lead), premier concert acoustique

En juin 2009, après que le 2ème album de démos M&Y ait été débuté avec Les Aliens de l’Espace (deuxième featuring, après Tu Es Partie, avec Flo, émérite créateur de la saga mp3 Trimoria), MagoYond fait appel à, entre autres, Mr G. (à l’époque « Yilawen ») pour tenir une partie de guitare soliste dans la nouvelle chanson Headbangod. Aspic est à nouveau sollicité en tant que pianiste et arrangeur.

Le 27 juin 2009, les MagoYond donnent leur 1er concert, en acoustique, accompagnés d’Aspic au clavier et d’une bande enregistrée en guise de batteur, dans le cadre d’une émission live IRL (SL52) de Synopslive. Par la suite, les participations de Mr. G et d’Aspic s’intensifient au fur et à mesure des nouvelles chansons de M&Y (Hit The Zombies puis Jack par exemple).

2010 : Premiers concerts électriques

Arrivée de Nobru (batterie)

Le 27 janvier 2010 est une date importante dans l’histoire du groupe : celui du concert au Dupont Café (Paris 13ème). Non pas à cause de la qualité dudit concert, mais car ce fut à ce moment que le groupe prit sa forme définitive : Aspic et Mr G deviennent officiellement membres du groupe en tant que claviériste et guitariste lead. Bruno « Nobru », un collègue du Mago, leur prêtera main forte à la batterie le temps du concert. L’année 2010 ne fut pas extrèmement riche en contenu : quelques séances de Chez Le Psy, une nouvelle chanson (Qu’allons-nous faire)… Heureusement, le mois de novembre vint un peu dynamiser tout ça avec, tout d’abord, la présence du groupe au festival des Joutes du Téméraire à Nancy – c’est là que les premiers goodies apparurent (t-shirts, badges…) ; puis surtout, le premier « vrai »concert du groupe, dans une vraie salle de concert avec une vraie sono (concert Ad’Hoc à Épinay-sur-Orge). C’est à cette occasion que Nobru est définitivement adoubé en tant que batteur.

2011 : Émergence

Du Gibus au Batofar en passant par le Trianon

L’année 2011 commence fort avec la participation du groupe au festival-tremplin Emergenza, sur Paris, avec une première date au Gibus en janvier… L’aventure se poursuivra en quart de finale à la Scène Bastille en février, au New Morning en mai puis au Trianon début juillet pour la finale (MAGOYOND arriva dans les 20 premières places sur plus de 1000 groupes). Début juin, le groupe assura la 1ère partie du Naheulband au festival des « Geek Faëries » à Orléans.

En septembre, le groupe tente sa chance (sans succès) au tremplin Milonga (au Silo, à Tigéry) puis est invité à jouer à une soirée YouRock au Batofar (Paris 13ème) le 13 septembre ; le concert fut retransmis sur la webradio Rockone. Les Joutes du Téméraires réinvitent à nouveau le groupe en novembre pour un stand dédidace et un concert dans l’atrium de la Faculté des Sciences de Nancy.

2012, part. 1 : Fin du monde

Acoustique, Geek Faëries, Batofar II et III

Dès janvier 2012, MAGOYOND place cette nouvelle année sous le signe du show avec un deuxième Batofar où le groupe présente ses nouveaux costumes scéniques, un passage à sur Radio Sensation en acoustique dans l’émission de Rock One, puis à Saint-Gratien avec le groupe Look For Drums rencontré lors d’Emergenza. La création de la mascotte Zam marque le début d’un véritable background à l’univers du groupe.

En juin, retour aux Geek Faeries pour un concert très spécial, malheureusement sans Aspic ni Mr G, mais avec Damduf. Un concert au cours duquel le groupe interprète G33K, enregistrée dans une version spéciale avec de nombreux invités tels que Pen of Chaos, Naya, Elek, Lili, Welf, Jbx, Petulia ainsi que des acteurs de la websérie Noob. Le 7 juillet, le groupe joue pour la troisième fois au Batofar, cette fois en tête d’affiche de la soirée RockOne Session, avec un set d’anthologie de près d’une heure et demie.

2012, part. 2 : Pandemia

Enregistrement du premier album

Dès le début de l’année 2012, le groupe prend conscience de la nécessité de proposer toujours plus de nouveautés à son public. La décision est prise d’enregistrer un premier album, totalement autoproduit. De juillet à novembre, ils s’enferment dans la « Batcave » et, sous la houlette d’Aspic, mettent en boîte 15 pistes. L’album s’appellera Pandemia, et il sortira le 21 décembre, jour de la Fin du Monde.

En décembre, après un premier concert acoustique au Dernier Bar Avant La Fin Du Monde pour présenter l’album en avant-première, le groupe organise une grande soirée de Fin Du Monde au Batofar avec la La RockOne Session pour fêter la sortie officielle de l’album. Elle fut filmée et diffusée par l’Enorme TV le 31 décembre 2012. Le début de l’année 2013 sera entièrement consacré à la promotion de l’abum. Ce n’est qu’en avril que le groupe reprendra les concerts.

2013, part. 1 : Folie Zombie

Arrivée de Damduf, Bataclan

Fin avril, reprise en grande pompe des concerts, en acoustique au Dernier Bar Avant La Fin Du Monde puis de nouveau en électrique au Réservoir. En mai, le groupe fut présent sur la première édition du festival Geekopolis avec un stand mais également une apparition durant le concert du Naheulband, le temps d’une chanson ! Quelques semaines plus tard, le groupe est invité par Emergenza à donner un concert dans le mythique Bataclan. Pour l’occasion le groupe décide de revoir les costumes de scène et fête l’arrivée d’un sixième membre, DamDuf, ami de longue date, mais aussi des maquilleuses zombies de Blush&Crush. Au Bal de l’imaginaire avec Anadore, puis au Dernier Bar Avant la Fin Du Monde, les zombies continuent de répandre le virus Z, avec en point d’orgue de ce mois de juillet 2013, la Comic Con’ avec Zombies World. S’en suivra le « Paris Zombie Tour », avec un concert tous les deux jours, entre autres au Panic Cinema pendant la Zombie Walk ou encore au Players ainsi qu’au Truskel Club.

2013, part. 2 : La fin d’une époque

Départs de Yond et Mr G

Après un mois d’octobre échevelé, novembre 2013 marque un tournant dans l’histoire du groupe : Mr G décide, le 17 novembre, de quitter le navire. « Un ensemble de désaccords entre membres, d’une part, et vis-à-vis de l’orientation que doit prendre le groupe, d’autre part, amène cette décision. Il y a eu des rires, des larmes, de la colère, il y a eu de l’amitié. Ce genre de florilège de sentiment qui forme un tout. Et qui font dire que l’on ne regrette pas les mauvais moments, mais qu’on regrettera à jamais les bons. », écrira-t’il dans un communiqué aux fans. Une semaine plus tard, le 25 novembre, c’est au tour de Yond de partir : « Je suis triste de vous annoncer qu’aujourd’hui je quitte MAGOYOND. Le groupe veut s’engager dans une voie que je ne peux pas suivre, j’aurais aimé pouvoir continuer mais au plan personnel et professionnel ce n’est pas envisageable de mon côté. Je préfère partir maintenant plutôt que de continuer sans en avoir envie comme avant. » Le dernier concert de l’année, au Klub en décembre 2013, aura donc lieu à 4.

2014, part. 1 : Une nouvelle ère

Nouveau line-up, arrivée de Vitto, EP

Le 2 février 2014, le nouveau line-up du groupe est annoncé. Le nom MAGOYOND reste en place, DamDuf passe au poste de bassiste, et Victor « Vitto » rejoint l’aventure en tant que guitariste lead. Une première démo sort peu après, La Rumeur (Monster). Le groupe décide, pour concrétiser la transition et la continuité de l’univers, de sortir un EP, court album de 6 pistes, contenant 3 chansons nouvelles et inédites (Vegas Zombie, Six Pieds sous Terre, Zombitch), ainsi que La Rumeur et une version live du vieux classique Franck Einstein. Le 17 mai 2014, en exclu sur le festival Geekopolis, sort donc Z, deuxième opus autoproduit du groupe. Le 3 juin a lieu la release party du disque, au Dernier Bar Avant La Fin Du Monde. Le groupe y présente les nouveaux membres et raconte en détail le processus de création de l’EP. Le groupe tiendra également un stand pendant les 5 jours de Japan Expo grâce à un partenariat avec le Dernier Bar !

2014, part. 2 : Le Retour du Zombie

Reprise des concerts, de Chez Le Psy, version 5 du site

Après un été très calme, le groupe se remet au boulot et prépare ses premiers concerts électrique après plus d’un an de silence. Le premier concert avec le nouveau line-up eut lieu au cours de la soirée d’Halloween XperienZ, à la Bellevilloise (Paris 20ème). Une semaine après, le groupe est présent sur la première édition du Hero Festival, à Marseille ! Il y jouera, le samedi 7 au soir, un set électrique sur la scène principale. Le week-end suivant, le groupe est présent pour la cinquième fois aux Joutes du Téméraire, à Nancy. Un extrait du premier épisode de la Saison 3 de la saga mp3 Chez Le Psy y est présentée en avant-première. L’épisode sort le 29 novembre 2014, propulsé par la nouvelle et cinquième version du domaine MAGOYOND ! Le 1er décembre, le groupe rejoue au Klub, cette-fois ci en électrique, pour le premier tour du Headbang Contest. Pour couronner l’année en beauté, le dernier concert de 2014 aura lieu pendant la soirée « Epic Badass Xmas Party », le 20 décembre, à la Flèche d’Or (Paris 20ème).

2015, part. 1 : Mon Ancêtre Zombie

Headbang contest, Geekopolis, départ de Damduf

Le 6 février, le groupe se produit au Zèbre de Belleville, toujours dans la cadre du Headbang Contest. Le groupe est sélectionné pour jouer le 12 avril en demie-finale, concluant un riche week-end au festival Japan Party (à Nanterre). Hélas, la concurrence était rude ce soir-là et cette date marqua la fin de l’aventure Headbang Contest pour le groupe.

Pour la 3ème année consécutive, MAGOYOND est présent sur le festival Geekopolis. Le 23 mai au soir, il donne un grand concert avec, comme invité exceptionnel, ni plus ni moins que Tony (Qantice, le Naheulband) au poste de guitariste lead, Vitto étant absent pour raisons professionnelles. Ils en profitèrent pour proposer une reprise metal de Mon Ancêtre Gurdil, ainsi qu’un featuring avec Pen Of Chaos, les 2/3 du Naheulband et des membres de la websérie Noob sur la chanson Sauvons les Rôlistes. Le 11 juin, après deux ans de collaboration, le groupe se sépare de Damduf. (lire le billet)

Photo de groupe Magoyond et le Naheulband

2015/16 : Docteur Kevin & Mister Jekyll

Arrivée de Jekyll et du Croque Mitaine

C’est le 23 septembre 2015 que débarque Kevin, alias Jekyll, bassiste officiant également dans le groupe de Death metal parisien Icon Of Destruction. Le groupe travaille activement sur une bonne quantité de nouvelles chansons (dont Le Croque mitaine et Zone Zero), pendant que Le Mago se voit propulsé dans le Naheulband en tant que ranger-chanteur-guitariste-zombie. Magoyond a l’honneur d’ouvrir le concert d’Andréas et Nicolas & Les Trois Fromages le 27 novembre au Petit Bain, et sort pour Noël un lyric clip de la chanson « Croque mitaine », mettant à l’honneur de nombreux artworks et dessins de fans.

Le 16 janvier 2016, le groupe est invité au Rock My Geek Festival à Toulouse, aux côté du Naheulband, ce qui donne évidemment lieu à de nouvelles reprises metal. En mars, Magoyond donne un concert au festival Japan Party (Nanterre), puis, en avril, apparaîtra dans la soirée privée des 25 ans du magazine Animeland au club « Le Millardaire » (Paris VIIIème). Mais l’été s’annonce riche en rebondissements : le clip de Zone Zero se prépare…

Jekyll, nouveau bassiste